Deux ailes de l´humanité

(Au milieu d´une cour, le développement, perché sur ses talons, crie)
- Si j´ai besoin de quelqu´un, c´est de ma sœur l´économie sinon personne d´autre.
(L´éducation, sortant de l´ombre répond)
- Moi l´éducation, je suis le chemin vers toi développement. J´apporte de ma lumière pour éclairer tes sentiers.
- Oui, oui, Mme éducation. Toujours le même argument. J´investis en toi depuis belle lurette mais je ne vois point tes impacts dans ma vie.
- Tu es mon impact! Je te donne mes meilleurs ingénieurs pour tes routes, mes meilleurs médecins pour tes hôpitaux, mes meilleurs professeurs pour tes universités, mes meilleurs juristes qui œuvrent pour protéger tes investissements, mes meilleurs agents de développement pour ton épanouissement, ... Vois-tu tous mes enfants que je t´offres!
- Mais, ... Je t´ai bien payé jusque-là. Ne penses-tu pas? J´étais loyal vis-à-vis de toi. Aujourd´hui je n´en peux plus. Je suis saturé et je veux partir loin de toi, explorer d´autres horizons.
- Arrête! Qui pourrait étancher ta soif d´innovation et d´expansion si ce n´est que moi. Je t´ai vu naître, grandir. Je serais là quand tu rendras ton dernier souffle. Penses-tu vraiment te passer de moi si facilement?
- Je m´en vais vers l´économie. Elle m´appelle. Elle est la seule qui me donne des ailes.
(L´éducation avec un léger sourire répond)
- L´économie est la rivière et moi je suis la source et l´océan.
- Veux-tu me dire que je ne peux me passer de toi? Suis-je si dépendant de toi à ce point?
- Qui te parle de dépendance! Nous sommes les deux faces d´une même pièce. Nous œuvrons tous pour notre mère l´Humanité. Sans économie, tu n´existeras pas. Mais sans moi éducation, il n´y n'a pas de toi développement durable. Faisons donc un partenariat équitable.
(Ils se donnent la main et sortent)

Présenté par les Participants de l'atelier sur l'utilisation des Medias 

Bamako, du 22 au 26/02/2016